PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/03/14/tsunami-1036828.jpg?itok=T1fFcrvA
L’opération a débuté à 10 heures ce jeudi 14 mars 2019. La Martinique ainsi qu’une cinquantaine de pays et territoires dans les Caraïbes sont impliqués dans l’exercice international d’alerte au tsunami “#CaribeWave 2019”.
 

Le scénario de l’exercice

Cet exercice, dont la première édition date de 2012, vise à préparer l’ensemble des acteurs départementaux impliqués dans la gestion de crise (préfecture, sous-préfectures, mairies, services opérationnels, gestionnaires de réseaux, associations agréées) à faire face à l’arrivée d’un tsunami sur nos côtes. 
Selon le Groupement Intergouvernemental de Coordination/Système d’Alerte aux Tsunamis pour la CARaïbe (GIC/SATCAR), organisateur de l’exercice, le scénario de l’exercice simule la survenue d’un tsunami généré par l’éruption sous-marine du Kick’Em Jenny suivi d’un glissement de terrain générant un tsunami dans la Caraïbe.
 

200 000 participants dans la zone Caraïbe

En Martinique, plus de 13 000 personnes se sont inscrits pour participer à l’exercice. Elles ont choisi soit de mettre en place une sensibilisation, soit de jouer un exercice d’évacuation.
 système d’alerte montante vers les autorités publiques responsables de la gestion de crise ;

Exercice d'évacuation rapide du littoral, à pieds, et dans l'ordre. © CapORG/Gabourg

© CapORG/Gabourg Exercice d’évacuation rapide du littoral, à pieds, et dans l’ordre.

Les informations recueillies vont permettre de tester mais aussi d’affiner le système d’alerte montante vers les autorités publiques responsables de la gestion de crise ainsi que les procédures de diffusion de l’alerte descendante rapide vers la population (les services opérationnels, les mairies, les opérateurs et les médias).

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr