PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2020/02/13/marc_balssa-1283585.jpg?itok=UjQstJMn

Il n’y a pas de rêve impossible. Achaan et trois autres jeunes de l’établissement de polyhandicapés de Sainte-Luce ont réalisé hier (13 février 2020) un rêve qui leur tenait à coeur. Celui de visiter une partie du grand port maritime de Martinique. 

Il y a des joies qui paraissent petites pour les uns, grandioses pour les autres.

Combien d’entre nous passent devant le grand port maritime sans éprouver le besoin de le visiter ? Combien d’entre nous vont où bon leur semble sans vraiment s’arrêter, se poser ? Plus la tête dans leur portable qu’à regarder ce qui les entoure.

Et puis il y a ceux qui sont nés avec un handicap.
La parole ne leur est pas facilement donnée, ils ne peuvent pas marcher, ni courir, ont besoin d’une aide en permanence pour les obligations quotidiennes de la vie mais leur handicap exacerbe leurs émotions. 

Achaan, un jeune homme de 20 ans avait un rêve. Regarder tout simplement le travail de manutention des dockers à l’arrivée des containers.  Visiter la zone d’échanges du grand port maritime, là où les transporteurs viennent récupérer leurs marchandises. 

(Re)voir le reportage de Christophe Arnerin et de Marc Balssa. 

[embedded content]

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr