PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/10/08/photodef-1186017.jpg?itok=DNk3zYen
Ce n’est pas la première fois que son travail et sa passion sont reconnus au niveau mondial. En 2018, le rhum vieux Trois Rivières VSOP a reçu le Rum Trophy of the Year lors de ” l’International Wine & Spirit Competition” à Londres.

Un savoir-faire récompensé

En Martinique aussi les experts s’accordent à récompenser son savoir-faire. Il a recemment reçu en 2019 le prix de l’innovation du PARM (Pôle agroressources et de Recherche de Martinique) sur la cuvée Ratafia de Maison La Mauny.

Depuis 1991, Daniel Baudin met son ingéniosité, sa rigueur, son nez et sa créativité au service des rhums du sud de la Martinique (Maison la Mauny et Trois Rivières). Il réalise ainsi depuis plus de 30 ans, avec son équipe, les assemblages et vieillissements des grandes cuvées et millésimes des marques Trois-Rivières et Maison la Mauny

© Dan Bear

© Dan Bear

Lorsqu’il a appris sa nomination pour le prix de meilleur maitre de chais du monde à l’International Rhum Conférence, il s’est senti à la fois étonné et honoré. Ce qu’il ressent s’’inspire d’ailleurs Aimé Césaire, “ je n’ai pas eu cette ambition, je ne cherche pas la compétition. Me voici maintenant sur le podium, et je m’efforcerai d’être à la hauteur de la reconnaissance qui m’est faite“.
Daniel Baudin a reçu son prix le 26 septembre dernier à Miami.

Travail et passion 

Devant une assemblée de 200 personnes, professionnels du rhum et fournisseurs divers, Daniel Baudin a animé une conférence sur le thème “terroir, tradition et code”.
Il a expliqué que la canne a des goûts et des saveurs différentes en fonction de son lieu de culture. Il a poursuivi son discours en soulignant l’évolution des appellations relatives au rhum : le passage de la mention “rhum supérieur ” à “rhum agricole” puis “rhum agricole Martinique” montre que c’est bien la notion de terroir et d’unicité qui prédomine.

Daniel BAUDIN est très fier d’exercer un métier qui s’appuie sur l’histoire, la chimie, les sens, et l’humain. (Re)voir un reportage de Martinique la 1ère du 28 février 2019. 

Daniel Baudin maître de chais

[embedded content]

 

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr