PARTAGER

Le couple CDU/CSU est crédité par un sondage d’un piètre 26% des suffrages pour ce scrutin déterminant en Bavière. Angela Merkel pourrait en sortir fragilisée.