PARTAGER

C’est assez fréquent, que de manière accidentelle, vous posiez le
pied sur une raie armée dissimulée dans le sable ou un poisson-pierre embusqué dans le récif. Quelques conseils pour vous permettre d’identifier les espèces dangereuses et appliquer les bons gestes en cas de morsures.

Le Poisson Pierre

Comment le reconnaitre?

Son corps globuleux présente des excroissances cutanées. Sa couleur variant du blanc sable au brun corail, est difficile à définir car tel un caméléon il réussit à se confondre parfaitement avec son environnement. Ce poisson est doté de courtes épines dorsales reliées à des glandes à venin.

Les effets du venin

C’est un poisson dont le venin peut être mortelle. La douleur de la piqûre est intense. Vous ressentirez des signes variables: troubles digestifs, état syncopal voire paralysies progressives. Le décès risque de survenir par arrêt cardiaque ou respiratoire.

Les premiers gestes en cas de piqûre de Poisson-pierre

Contacter rapidement le samu en composant le 15. Désinfecter à grande eau ou appliquer des compresses chaudes sur la lésion. Un sérum anti stone-fish doit être injecté immédiatement après la piqûre, dans la plaie et aux alentours sous la peau. L’élimination du venin injecté peut être aidée par l’Aspivenin utilisé en cas de morsures de vipères. Si vous ne disposez d’aucun de ces anti-venins, attendre l’arrivée des secours.

Le Poisson Lion – Rascasse volante

Comment le reconnaitre?

C’est un poisson pouvant atteindre 30 à 40 centimètres taille adulte. Ses particularités sont ses couleurs zébrées d’un rouge, marron et blanc, ses 13 épines dorsales, des nageoires pectorales en forme d’éventail et des tentacules charnues au-dessus des yeux et la bouche.

Les effets du venin

Le poisson-lion est venimeux mais n’est pas dangereux pour l’homme. Nous conseillons une prise en charge médicale immédiatement après la morsure. Les fortes douleurs localisés surviennent dans les 24heures.

Nos recommandations

Après une piqûre par un poisson venimeux, il est conseillé de nettoyer la plaie à grande eau. Les venins étant thermolabiles à 50°C, l’eau chaude ou l’application de compresses chaudes peut aider à les neutraliser. Il existe des lampes de poche anti-venin capables de diffuser un rayon infrarouge qui détruit les venins thermolabiles. Les injections de xylocaïne adrénalinée à 1% avant de désinfecter la blessure. Il est vivement recommandé de laisser un médecin effectuer cette intervention.

En prévention de toutes morsures ou piqures venimeuses, le port de sandales en plastiques ou de chaussons de planche à voile est nécessaire.