PARTAGER

Le Rhum est communément appelé eau de vie, sa transformation nécessite plusieurs étapes que nous allons découvrir ensemble…

1 ère étape: Récolte

La récolte s’effectue entre février et juin, cette période étant la plus propice pour obtenir la meilleure qualité de cannes à sucre. Les plants de cannes sont brûlés progressivement par parcelle en vue d’éliminer les insectes et autre parasites.

Elles sont ensuite coupées et transférées très rapidement aux neuf distilleries répartis en Guadeloupe pour procéder à la fabrique de sucre, Melasse et Rhum. La canne fraichement coupés permettra au cours de sa transformation, d’obtenir un produit finale de haute qualité.

Les cannes sont donc lavés, ensuite broyés pour en extraire le jus ou vesou à l’origine du Rhum; La transformation débute généralement dans les 24 heures, procurant aux rhums leurs indétrônable qualités gustatives et olfactives.

2 ème étape: La Chaudière

Dans un le cadre de la protection de l’environnement, les résidus solides ou bagasse (fibres de cellulose) servent de combustible pour alimenter la chaudière, favorisant ainsi l’autonomie énergétique des distilleries. Ce système permet de chauffer à haute température les colonnes à distiller et recueillir ainsi les vapeurs.

3 ème étape: La Fermentation

Après filtration, le vesou (jus des cannes à sucre) est transféré dans de grandes cuves en acier pour une fermentation qui durera entre 18 et 36 heures et dont le résultat donnera un “vin de canne”.

4 ème étape: La Distillation

Un “vin de canne” est obtenu puis envoyé à travers des colonnes à distiller chauffées à très haute température et dont les vapeurs condensées se transforment en un rhum blanc parfaitement limpide titrant entre 65 et 75°.