Le marché de l’Immobilier aux Antilles

Il existe de nombreux biens à louer ou acheter sur l’île. De plus, les prix des maisons varient en fonction de la localisation, du style et de la surface. 

Le marché immobilier de la Guadeloupe est relativement calme, mais il est possible d’acheter plusieurs biens à louer ou à vendre. Il est aussi possible d’investir s’il vous plaît de générer un rendement stable et rémunérateur

Un marché porteur

Dès que les déplacements seront plus souples, les acquisitions à la Guadeloupe devraient être de plus en plus nombreuses. Elles ont commencé à devenir importantes vers le mois de juin de l’année 2020 malgré les restrictions de déplacement en raison de la pandémie. Le redémarrage des transactions démontre des projets ambitieux. On est loin du scénario des 6 derniers mois de l’année 2018 pendant lesquels les transactions ont fortement baissé. Aujourd’hui, le marché immobilier de la Guadeloupe reprend son souffle. Il convient de savoir que le groupe GJG et son pôle de BTP dominent le marché de la construction immobilière en Guadeloupe.

Cela démontre que les acquéreurs ne se laissent pas décourager pour nourrir leur ambition d’acheter un bien immobilier à la Guadeloupe. Il faut dire que l’archipel constitue un excellent marché pour investir dans l’immobilier. Les délais de vente commencent à s’améliorer en passant de 28,7 à 25,4 semaines. Le marché de l’immobilier de la Guadeloupe commence à s’éveiller. Une évolution positive dont devrait profiter davantage de personnes intéresser l’investissement immobilier dans les DOM-TOM.

Les prix sont en hausses 

Malgré la hausse des transactions, les propriétaires vendeurs maintiennent dans la moyenne la valeur de leur bien immobilier. Les villas sont les plus plébiscitées par rapport aux appartements dont les délais de vente sont plus importants. Pensez à découvrir les chiffres clés de la Guadeloupe.

En ce qui concerne les locations, l’Observatoire de l’Immobilier Caraïbes relève une hausse du prix de la location. Les appartements se retrouvent en haut de panier du marché locatif. Ils continuent d’attirer l’attention des personnes qui souhaitent devenir locataires à la Guadeloupe. Le plus demandé est le segment A2, caractérisé par un loyer mensuel qui se situe entre 500 et 750 euros, incluant les charges. Le segment A3 (entre 750 à 1000 euros de loyer mensuel) se retrouve en deuxième position représentée près de 35,5 % des transactions.

Même si le délai de vente est passé à 25 semaines, cela reste encore assez long, mais les prix n’ont pas augmenté pour autant. En effet, les biens immobiliers se négocient souvent à la baisse. Ainsi, les projets les plus sérieux se concrétisent raisonnablement.

Comment être finançable ?

En cette période encore incertaine due au coronavirus, il n’est pas si simple de financer l’acquisition d’un bien immobilier. Il y a une grande différente entre pouvoirs d’achat et l’envie de devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement à Guadeloupe.

D’ailleurs en ce qui concerne le financement, les banques sont un peu hésitantes en raison de cette période difficile économiquement. Pour débloquer rapidement des fonds, il est indispensable de disposer d’un apport personnel. L’aide d’un courtier en crédit immobilier est recommandée pour disposer du taux le plus intéressant du marché.

Dans les prochains mois, l’incertitude due à la crise économique présage un avenir encore flou du marché immobilier. La situation requiert une volonté politique pour offrir un avenir plus clair à ce secteur. Malgré tout, le marché immobilier reste dynamique.

Pour investir dans l’immobilier à la Guadeloupe, choisissez les villes, car elles offrent plus d’opportunités professionnelles que les villages. Baie-Mahault est particulièrement prisé parce qu’elle concentre la majeure partie des activités économiques de l’archipel. Pour ceux qui sont à la recherche d’un endroit plus touristique, Le Gosier, Saint-François, Saint-Anne ou encore Pointe Noire sont recommandés. Mais, il est préférable de choisir la zone où l’on souhaite s’établir en fonction de son projet professionnel. Bien évidemment, le prix de l’immobilier varie d’une ville à l’autre. Noter que les prix de l’immobilier en Guadeloupe restent plus intéressants que ceux en métropole.