PARTAGER

La Guadeloupe possède un patrimoine faunesque peu diversifié, mais d’une beauté rare. Chaque population participe ainsi à l’équilibre des différents milieux biotopes de l’Ile.

Les Oiseaux

Parmi les 270 espèces d’oiseaux répertoriées en Guadeloupe, vous rencontrerez souvent le Colibri, le sucrier au ventre jaune, le ramenier bleu, la perdrix rouge.

Mais aussi l’Héron Pic Boeuf que vous pourrez apercevoir non loin des étangs. Le Merle, le Pic Noir en forêt, la Poule d’eau et le Canard proche des bras de mer et des mangroves, la Mouette non loin des secteurs de pêches et la Frégate au large des plages.

Les mammifères

Parmi les mammifères, la vedette incontestée du Parc National est le Raccon (Raton laveur), malheureusement très convoité par les braconniers. Il se reconnait facilement par sa large tête, son corps légèrement trapu et sa queue annelée de noir. Un animal attachant que vous adorerez prendre dans vos bras.

Nous pouvons également citer la mangouste. C’est un carnivore qui a été introduite en 1888 pour détruire les animaux nuisibles rats, serpents et chiroptères. Elle devient rapidement un facteur risque pour l’équilibre de la faune en Guadeloupe, anéantissant une majorité des sous espèces d’oiseaux.

Le Guimbo (chauves-souris) : Treize espèces différentes occupent le territoire. Huit d’entre elles sont endémiques et les autres proviennent d’îles avoisinantes. Nous citerons la sérotine, le Chiroderma improvisum et le Sturnira thomasi.

L’Agouti est un rongeur, qui aime s’infiltrer dans les récoltes ou dépouiller les arbres de leurs meilleurs fruits.

Reptiles et Amphibiens

La Guadeloupe accueille environ de sept espèces de tortues marines:

  • Tortue Verte,
  • Tortue luth,
  • Tortue à dos plat,
  • Tortue imbriquée,
  • Tortue de Kemp,
  • Tortue Caouanne,
  • Tortue Olivâtre.

Depuis 1991, Le Parc National et d’autres organismes comme Le Réseau des Tortues Marine de Guadeloupe se mobilisent chaque année pour préserver ces espèces. La législation française interdit leur captures, leurs transports, leurs ventes y compris la vente des oeufs.

L’Anoli (anolis roquet) est un lézard arboricole endémique de la Guadeloupe. Ce saurien vit dans les zones forestières. Il a la faculté de changer de couleur en fonction de son environnement.

L’iguane, vous pourrez admirez ce petit animal à Petite Terre aux Saintes.

La Couresse est une sorte de grande couleuvre possédant une peau noire tachetée de jaune. Elle évolue dans un environnement homogène présentant un climat et une végétation dense. La couresse est absolument inoffensive.

La Mygale de la Soufrière, est un arachnide endémique. Elle a été découverte dans les hauteurs du volcan en 1999.