PARTAGER

Au 1er Janvier 2017, la population de la Guadeloupe est estimée à 404 635 personnes. La population n’a cessé de croitre atteignant en moyenne de 0,4% par an depuis 1999.

Les naissances diminuent parallèlement au nombre de femmes d’âge fécond. Le taux de mortalité se stabilise mais la mortalité infantile est deux fois plus élevé qu’en France.

Évolution de la population totale au 1er Janvier 2017:

  • Espérance de vie:

Une étude menée démontre qu’un homme né 2008 peut espérer vivre 75 ans et une femme 83 ans. L’espérance de vie sur l’archipel est inférieure au niveau national. On perçoit un vieillissement de la population, en effet la part des personnes âgées de 60 ans est de 13%.

  • Rythme de croissance démographique:

Le nombre de naissance est en nette diminution depuis 2005, la Guadeloupe enregistre 13,6% en 2010 contre 16,3% en 2005. On observe un recul de l’âge de la mariage

La Structure Familiale

La famille monoparentale et le concubinage gagne du terrain sur la famille classique. Le nombre annuel de mariages n’a jamais été très élevé dans le département. Depuis la fin des années 80, il se situe aux alentours de 1 900, en ayant toutefois franchi le cap des 2 000 en 1990. Le nombre de personnes divorcées a considérablement augmenté dans le département entre les deux derniers recensements (+63 % contre +44,5 % outre-atlantique).

(*évaluation réalisé en 2016)

La Population de Guadeloupe, une culture métissée

La Population antillaise est le résultat d’un véritable melting pot ethnique. Les générations qui ne s’identifiaient qu’à leurs couleurs de peau se sont succéder depuis Christophe Colomb. Émerge alors une unique communauté, aujourd’hui composé d’une pluralité d’individu. Chacun provenant des quatre coins du globe entre autre d’Asie, d’Afrique, du Liban, de Syrie, de Chine, du Japon ou d’Inde…