PARTAGER

Pointe-Noire est une commune de la Guadeloupe très célèbre pour ses plages à sable noir.

Superficie 59,71 km2
Habitants 8 500
Gentilé Pointe-Noiriens / Pointe-Noiriennes
Maire actuel Christian Jean-Charles
Principaux lieux touristiques Cafeière de Beauséjour, maison de la forêt, maison du cacao, maison du Bois , musée du coquillage, le saut d’Acomat, Parc National de la Guadeloupe, Parc des mamelles, Parc Zoologique, Parc aquacole, Plage de la’Anse Caraïbe

Pointe-Noire est une commune forte méconnue en Guadeloupe et c’est pour une simple raison : les Pointe-Noiriens sont connus pour leur mécontentement vis-à-vis des loi établis. En effet la commune était dans le passé une commune que l’on pourrait qualifier d’insulaire. La seule communication directe et officielle qu’elle possédait était avec la commune de Basse-Terre. Mais une route plus discrète était connue pour relier Pointe-Noire et Sainte-Rose : La trace des contrebandiers. Cette route était connue pour son fort traffic en matière de produits de distilleries. En effet, les produits provenant des distilleries de Sainte-Rose étaient victime de transactions non officielles qui se déroulaient dans les hautes altitudes de cette route.

Comme cités précédemment les Pointe-Noiriens sont vu comme étant réfractaires par rapport aux lois et ce depuis l’événement de 1715, dans lequel un groupe de planteurs luttaient contre « l’octroi de tête noir », qui consistaient à payer pour chaque entrer d’esclave dans la ville. Ils réussirent à rallier Baillif, Vieux-Habitants etBouillante pour se rendre à la commune de Basse-Terre pour protester contre cet octroi qu’ils jugeaient mal choisit. Avec ces deux histoires, Pointe-Noire était vu comme une ancienne plaque tournante de la Guadeloupe.

Le 20e siècle vit apparaître la culture de cacao dans la commune. Se fut aussi l’apparition de la route de la nationale menant à Deshaies, ce qui facilitait les déplacements vers le Nord,  et aussi la construction de la fameuse Route de la Traversée qui sert à relier Pointe-Noire à Pointe-à-Pitre en un moindre temps, en passant directement par la montagne.