PARTAGER

Datura (Datura stramonium) est une plante ornementale très toxique. Les feuilles, les graines prises en infusion constituent une drogue puissante. Dans les années 90, le phénomène de mode du Datura avait causé de nombreux accidents cardiovasculaires voire le décès de jeunes toxicomanes!

Elle fait partis d’un trio appelé “le trio des sorcie?res” des climats tempe?re?s, cette plante intègre la famille des Solanaceae. Le Datura est originaire d’Inde et d’E?gypte, il figure a? la Pharmacope?e indienne.

En Chine dès le 10ème siècle, les feuilles et les fleurs sont utilise?es pour soulager les rhumatismes, traiter les mycoses, l’asthme, les crampes ou les problèmes respiratoire.

Le Datura est utilise? sous forme de cigarettes anti-asthmatiques produit à partir d’alcaloïde tropinique: la scopolamine. L’intoxication provoque des se?cheresses de la bouche, mydriase, hyperthermie, rougeur du visage et du cou, tachycardie, désorientation, hallucinations, rétention urinaire, de?lire…

En Guadeloupe, le Datura est cosmopolite. Cette une plante herbacée est généralement utilisée pour orner les jardins créole. Vous pourrez en apercevoir lors de votre visites au Parc national de Guadeloupe. On distingue une vingtaine de variétés dans le monde. La floraison s’opère vers Juin Juillet, sa fleur en forme de trompette fait près de 20 centimètres de long. Leurs fruits contiennent environ 500 petites graines noires.

En Europe le Datura est appelé ”Trompette des anges”, ”Pomme épineuse” ou “Herbe folle” . Cette plante ornementale est encore utilisée comme produit hallucinogène et psychotrope dans certains pays d’Amérique du sud et en France.

L’étude pharmacologique de cette plante indique aujourd’hui qu’elle peut provoquer des délires hallucinatoires de plusieurs heures, et qu’elle est fortement vénéneuse. Des grands dangers physiques, des séquelles psychologiques graves peuvent découler de son utilisation. Les symptômes s’amendent en un à deux jours. Le décès du sujet peut survenir lors d’une forte crise de démence.

La Miviludes “mission interministérielle de vigilance et de lutte”, ne recommande toujours pas le classement du Datura parmi les stupéfiants.