PARTAGER

Le flamboyant, n’est pas un arbre endémique de la Guadeloupe. Il est en réalité originaire de Madagascar. Philippe de Longvilliers, le gouverneur des iles d’Amérique a vécu en Guadeloupe, un certain temps vers 1645, il fit importer des espèces pour ombrager les colonies françaises et notamment en Guadeloupe entre 1638 et 1660. Depuis, cette arbre ornemental vient agrémenter la flore des Antilles.

Le Flamboyant, un arbre royal

Son tronc est lisse et de couleur brunâtre. Le houppier véritablement impressionnant se développe en forme de parasol. Cette arbre peut atteindre jusqu’à 10 m de haut dans de bonnes conditions de développement. Il possède des feuilles bipennes de couleur vert clair, donnant un aspect étoffé à l’ensemble.

A Madagascar, le feuillage disparaît pendant la saison sèche pour réapparaître avec le retour de la saison des pluies. Mais le flamboyant est tout à fait remarquable lorsque ses grosses fleurs rouges écarlates, ou parfois jaunes, font leur apparition à la mi mai.

Les fleurs sont composées:

  • de 5 sépales formant une étoile aux branches lancéolés, plates
  • de 5 autres pétales spatulés.
  • 10 étamines rouges au centre.

L’arbre produit ensuite de longues gousses (30 à 60 cm de long) plates vertes, virant au jaune puis au brun.

Cultiver le flamboyant dans votre jardin

  1. Il faut au préalable scarifiez les graines et laissez-les tremper dans l’eau 2 jours durant.
  2. Semez-les en pot, à environ 3 cm de profondeur dans une terre fraiche et humifère.
  3. Placez-les au soleil, à l’abri du vent, le temps de la germination.

Il faudra patienter une dizaine d’année avant de pouvoir profiter de votre beau flamboyant.

Info pratiques

Le flamboyant a un système racinaire fortement développé, gares aux cultures de plantes installées à proximité.